ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Limousin

Domaines d'intervention

Sites pollués et sols

L'Agence intervient sur demande de l'État pour assurer des travaux de mise en sécurité et de réhabilitation des sites et sols pollués dont les responsables sont défaillants. Elle participe également à l'amélioration des connaissances sur les polluants et les techniques de traitement tout en développant des méthodes de gestion de ces sites et d'évaluation des enjeux environnementaux et sanitaires.

Sites pollués et sols

Entre 1905 et 1955, les mines d’or du Châtelet, en Creuse, ont permis l’extraction de 11 tonnes d’or. Sur le site, la roche se compose d’un mélange de fer, d’arsenic et d’or dans d’infimes proportions : une tonne de roche renferme 20g d’or environ. Le minerai restant après extraction de l’or représente plus de 550 000 tonnes de roches arséniées, qui restent finalement stockées sur le site, sans protection. Toxique, l’arsenic constitue un risque pour les rive­rains et l’écosystème du fait du contact direct avec les déchets et les sols contaminés. Avec de surcroît l’éventualité d’un entraînement massif par les eaux de pluie, dans la rivière Tardes qui longe le site.

Lorsque l’Etat s’est substitué à la SMMC après sa liquidation, il a confié à l’ADEME le soin de mettre le site en sécurité, avec les crédits nécessaires pour y parvenir, (4,6 M€). Les anciens bâtiments sont démolis, et tous les maté­riaux pollués sont excavés, regroupés, protégés par une digue empierrée, puis recouverts par une géo­membrane et de la terre propre sur 2,5 hectares. Le bas du site est séparé de la rivière par une digue. L’ancienne usine ayant été investie par une colonie de chauve-souris dont l’espèce est en voie de disparition, le grand rhinolophe, une partie du bâtiment est conservée et aménagée spécialement pour la reproduction de cette espèce.

Un dépliant de 4 pages a été créé afin de résumer l'histoire des anciennes mines d'or jusqu'à la mise en sécurité de ce site pollué à l'arsenic.