ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Limousin

Déchets

Contexte régional

5 Territoires zéro déchet zéro gaspillage (ZDZG) en Limousin

Levier de mobilisation des territoires, l’appel à projets « Zéro déchet, zéro gaspillage » fût lancé pour la première fois en 2014 et reconduit en 2015. Il a pour objectif d’accompagner les collectivités volontaires dans une démarche exemplaire et participative de promotion de l’économie circulaire, via la mobilisation de l’ensemble des acteurs locaux (associations, entreprises, citoyens, administrations, commerces) autour des objectifs suivants :

  • réduire toutes les sources de gaspillage ;
  • donner une seconde vie aux produits ;
  • recycler tout ce qui est recyclable.

En février 2016, cet appel à projets compte 5 territoires limousins lauréats :

  • lauréats 2015 :
    • Le Syndicat départemental pour l’élimination des déchets ménagers et assimilés du département de la Haute-Vienne (SYDED 87),
    • la Communauté de communes des Monts de Châlus ;
  • lauréats 2014 :
    • la Communauté d’agglomération de Limoges Métropole,
    • Evolis 23,
    • le Syndicat intercommunal de ramassage et de traitement des ordures ménagères (SIRTOM) de la région de Brive.

Carte des lauréats de l'appel à projets Territoires ZDZG
(cliquez sur la carte pour l'agrandir)
Carte des lauréats de l'appel à projets « Territoires Zéro déchets zéro gaspillage » (nouvelle fenêtre). Voir le descriptif ci-dessus (JPG - 76.7Ko)

Prévention

Pour réduire les quantités de déchets produits – 390 kg par an et par habitant – l’ADEME encourage le changement de comportements de consommation, elle encourage la prévention.

Elle le fait en appuyant les acteurs locaux : les conseils généraux et les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), les communautés de communes et d’agglomérations, les pays, les communes.

Ces partenariats prennent principalement la forme de plans et programmes de prévention :

En outre, grâce à ces partenariats, les initiatives locales se multiplient et bénéficient d’un soutien renforcé pour la mise en place d’une redevance incitative ou la promotion du compostage par exemple :