ADEME Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

L'ADEME en Limousin

Changement climatique

Contexte régional

Changement climatique et émissions de gaz à effet de serre en Limousin

Extraits du Diagnostic Territorial
Document final Version 3 Décembre 2009

La faible densité démographique combinée avec le poids significatif des activités agricoles expliquent pour partie le montant élevé de « l’addition carbone » des habitants du Limousin.

Dans l’interprétation, la comparaison avec la moyenne nationale par habitant doit être faite avec prudence, l’écart reflète en effet la spécificité du territoire de la région Limousin et sa contribution forte à la demande agricole française, voire internationale.

Reste cependant que l’objectif 2050 est d’atteindre 2 teCO2/hab et que la marge de progression est du même ordre de grandeur, que l’on parte de la moyenne nationale ou régionale par habitant.

La situation du Limousin se présente de manière très synthétique dans le tableau suivant :

La situation du Limousin

Atouts Faiblesses
Une couverture forestière importante : 34 % du territoire

Une faible densité démographique : 42 hab/km²

Une agriculture dynamique : 4 % de la valeur ajoutée brute régionale Un poids significatif des transports : 20 % des émissions régionales
Une économie orientée vers le tertiaire Un parc de logements vétustes : 40 % du parc date d’avant 1948
Des collectivités territoriales engagées sur le changement climatique Une faible valorisation des ressources en énergies renouvelables hors hydraulique
Une production hydroélectrique significative Une forêt essentiellement privée : 95 %
Opportunités Menaces
Un développement structuré autour de bassins de vie et de territoires de projet Une forte attractivité du milieu rural sur la demande de logements
Un secteur de la construction dynamique La poursuite de l’étalement urbain
Une politique régionale de Développement Durable en projet Un développement de l’offre de transport inadapté aux exigences du changement climatique et aux contraintes énergétiques
Une ressource en bois énergie à développer - Plan Bois Une baisse de la démographie régionale
Un potentiel éolien avéré et accepté et un potentiel solaire sous-exploité à développer Une vulnérabilité marquée face à l’évolution du prix des ressources fossiles et des matières premières
Une synergie avec les activités agricoles et d’élevage à rechercher avec le développement d’une agriculture durable Une crise du secteur agricole dues aux évolutions de la demande et aux poids des nouvelles contraintes économiques et environnementales

Haut de page

Adaptation au changement climatique

Objectif : se préparer à faire face aux changements inévitables : réduire la vulnérabilité et augmenter la résilience face aux changements graduels et aux extrêmes. En savoir plus

Carte sur la Proposition de découpage du territoire de la MEDCIE Sud-ouest en entités territoriales cohérentes. Voir le descriptif détaillé ci-après.

Descriptif détaillé de la carte (PDF - 238.4Ko)

 Impact sur les ressources :

  • Facteurs pesant sur la ressource en eau : le changement climatique et l’évolution des usages
  • Les impacts attendus du changement climatique : diminution des débits moyens marquée en été et en automne, étiages plus sévères (Boé, 2007), sur les eaux souterraines : rôle important des réservoirs souterrains pour les usages (AEP, irrigation) et pour le soutien d’étiages, baisse des précipitations, diminution possible du niveau des nappes, sur la qualité : augmentation de la concentration en polluants, coûts de traitements (Ducharne, 2004), aggravation des pollutions, contraintes pour tous les secteurs : agriculture, énergie, industrie, …
  • Impacts sur la biodiversité : fragilisée par les pressions humaines, l’assèchement des zones humides, les pressions sur les milieux aquatiques, l’urbanisation et le morcellement du territoire.
  • Assèchement des zones humides
  • Milieux forestiers en mutation : croissance des arbres potentiellement favorisée par un CC léger, évolution de l’aire de répartition des essences forestières, défavorable aux espèces de montagne
  • Des espèces animales et végétales qui s’adapteront

Aménagement du territoire et cadre de vie

  • Changement climatique et Énergie : des conditions de production plus difficiles : problématique du refroidissement des centrales nucléaires, élévation des températures de l’eau et baisse des débits affectant les sources froides des centrales, diminution des capacités de production hydroélectrique, évolution incertaine concernant les ENR
    • Bois-énergie : impacts des événements extrêmes type tempêtes (cf. Klaus)
    • Solaire : possible hausse du potentiel solaire
    • Éolien : incertitude sur le régime des vents
  • Changement climatique et Énergie : distribution de l’énergie et risques naturels
    • Tempêtes et distribution d’électricité : incertitude majeure sur l’évolution des tempêtes, mais impacts considérables avec des coupures liées principalement aux chutes d’arbres
  • Inconfort thermique dans l’habitat et les transports… une demande d’énergie en hausse ?
    • Une baisse possible des consommations en hiver pour le chauffage, mais une hausse des consommations d’énergie en été
    • Des différences régionales significatives : baisse nette des consommations dans le nord de la France, hausse dans le sud pour rafraîchissement
    • Vers une hausse du taux d’équipement en climatisation ?
    • Taux d’équipement dans le résidentiel encore relativement faible en France métropolitaine : 3 % à l’échelle nationale, mais taux supérieur dans la moitié sud
    • 30 % en Espagne et Italie ; 60 % en Californie…
    • Les hausses de consommation interviendraient en été, au moment ou les capacités de production sont réduites
    • Maîtrise de l’énergie : un enjeu commun atténuation / adaptation

Extraits de Stratégies d'adaptation territoriale au changement climatique dans le Grand Sud Ouest